Développé en Provence Recyclé, recyclable

GYNELINE GROSSESSE

13,37 €
14,85 €
TTC

NOUVEAU ! Découvrez GYNELINE GROSSESSE, le complément essentiel en période périnatale

Répond aux besoins spécifiques avant et pendant la grossesse
Vitamine B9 Quatrefolic®, fer et vitamine B3

 posologie-picto-mois-2023-1.png

Lire la suite

    Développé en Provence Recyclé, recyclable
    Format :
    • 30 Gélules 13.36896 14,85 €

    Paiement sécurisé

    Paiement sécurisé

    Paiement
    Sécurisé

    Livraison offerte dès 49€

    Livraison offerte dès 49€

    Livraison offerte
    Dès 49€

    Expédition rapide

    Expédition rapide

    Expédition
    Rapide

    Service client à votre écoute

    Service client à votre écoute

    Service client
    À votre écoute

    Gyneline GROSSESSE est destiné aux femmes enceintes et à celles qui planifient une grossesse. Il s'adresse à toutes celles qui souhaitent garantir un apport nutritionnel adéquat pour soutenir leur bien-être et celui de leur futur enfant. Avec sa formule scientifiquement élaborée, notre complément alimentaire se positionne comme un allié essentiel pour les femmes pendant la période périnatale. Gyneline Grossesse vous offre un soutien en contribuant au bien-être maternel et au bon développement du fœtus. Faites de Gyneline GROSSESSE votre choix pour une grossesse en toute sérénité.

     

    Gyneline GROSSESSE : un soutien nutritionnel pour la période périnatale

    La période périnatale, avant et pendant la grossesse, est une étape cruciale où le bien-être de la mère et le développement optimal du fœtus sont prioritaires. Gyneline GROSSESSE a été spécialement formulé pour accompagner les femmes durant cette phase importante de leur vie. Grâce à ses nutriments essentiels, ce complément alimentaire offre un soutien nutritionnel, favorisant la santé maternelle et le bon développement du bébé à naître.

     

    Vitamine B9 Quatrefolic® : fondement de la croissance maternelle et cellulaire

    La vitamine B9, sous sa forme la plus assimilable et biodisponible, Quatrefolic®, est un composant essentiel de la formule de Gyneline GROSSESSE. Cette vitamine joue un rôle crucial dans la croissance des tissus maternels pendant la grossesse. Sa participation active dans le processus de division cellulaire est fondamentale pour le développement harmonieux du fœtus. Gyneline GROSSESSE assure ainsi le bien-être tant de la mère que de l'enfant, offrant une source fiable de folates de qualité.

     

    Fer bisglycinate : tolérance digestive et biodisponibilité excellente

    Le Fer, présenté sous forme de bisglycinate dans Gyneline GROSSESSE, garantit une tolérance digestive optimale et une bonne biodisponibilité. Essentiel à la formation normale des globules rouges et de l’hémoglobine, le fer contribue également au transport normal de l'oxygène dans l'organisme. La réduction de la fatigue, un élément clé pendant la période périnatale, est ainsi favorisée. Gyneline GROSSESSE assure une contribution nutritionnelle pour soutenir la vitalité maternelle.

     

    Vitamine B3 : équilibre métabolique et réduction de la fatigue

    La Vitamine B3, sous sa forme de nicotinamide, est un autre pilier de la formule de Gyneline GROSSESSE. Elle contribue activement au maintien d'un métabolisme énergétique normal, un aspect crucial pendant la grossesse. De plus, elle participe à la réduction de la fatigue, offrant aux femmes enceintes le support nutritionnel nécessaire pour traverser cette période exigeante avec énergie et vitalité.

     

    Pourquoi Gyneline GROSSESSE ?

    -   Qualité des nutriments : Gyneline GROSSESSE intègre des formes de nutriments hautement assimilables, garantissant une absorption optimale sans compromettre la tolérance digestive ;

    -   Soutien : la combinaison équilibrée de vitamine B9 Quatrefolic®, Fer Bisglycinate, et Vitamine B3 offre un soutien nutritionnel répondant aux besoins spécifiques de la période périnatale ;

    -   Bien-être maternel : Gyneline GROSSESSE vise à améliorer le bien-être de la mère, favorisant une grossesse équilibrée et énergique.

     

    Grossesse et fatigue : comprendre et gérer ses besoins énergétiques

    La fatigue pendant la grossesse est une réalité fréquente, découlant des multiples changements physiologiques et hormonaux que l'organisme de la future maman subit. Comprendre cette fatigue et y faire face de manière proactive est essentiel pour assurer son bien-être. La grossesse demande un effort énergétique significatif pour soutenir la croissance du fœtus, ce qui peut entraîner une sensation accrue de fatigue. Les modifications hormonales, comme l'augmentation de la progestérone, peuvent également contribuer à cet état. La gestion de la fatigue pendant la grossesse implique une approche équilibrée, combinant une alimentation riche en nutriments essentiels, une hydratation adéquate, et des périodes de repos suffisantes. Il est important d'écouter son corps, de planifier des pauses régulières, et de prioriser un sommeil de qualité. Une activité physique modérée peut également contribuer à revitaliser l'énergie. Gérer la fatigue pendant la grossesse est un élément clé pour permettre à la future maman de vivre cette période avec vitalité et sérénité.

     

    L'Intérêt crucial de la vitamine B9 pendant une grossesse

    Cette vitamine se révèle être un allié indispensable avant et au début de la grossesse, jouant un rôle majeur dans la prévention de malformations graves telles que la spina bifida. Elle est essentielle au développement sain du système nerveux du fœtus, en particulier au stade précoce de la grossesse lorsque la colonne vertébrale se forme. La spina bifida, une malformation congénitale qui survient lorsque la colonne vertébrale ne se referme pas correctement, peut entraîner des complications graves pour le bébé. La supplémentation en folates, idéalement avant la conception et au cours des premières semaines de la grossesse, est fortement recommandée. Grâce à sa forme hautement assimilable de vitamine B9 Quatrefolic®, Gyneline GROSSESSE offre un soutien pour la croissance des tissus et contribue activement à la prévention de la spina bifida.

     

    Gyneline GROSSESSE s'adapte à vos besoins Individuels en cas de nausées

    En cas de nausées ou de difficultés à avaler les gélules, Gyneline GROSSESSE offre une flexibilité d'utilisation. Vous pouvez ouvrir délicatement la gélule et incorporer le contenu dans des aliments tels que des yaourts ou des compotes. Cette méthode permet de faciliter la prise du complément tout en garantissant une absorption optimale des nutriments essentiels. Veillez à ne pas altérer la composition de Gyneline GROSSESSE en mélangeant son contenu avec des liquides chauds pouvant affecter la stabilité de nos ingrédients. Cette option pratique vous offre une solution adaptée à vos besoins individuels.

     

    Perte de mémoire associée à la grossesse : un phénomène temporaire

    La perte de mémoire pendant la grossesse, souvent surnommée "amnésie de la grossesse" ou "mommy brain", est un phénomène fréquemment observé chez de nombreuses femmes enceintes. Ce trouble de la mémoire, bien que temporaire et généralement inoffensif, peut susciter des préoccupations et des interrogations chez les futures mamans. Les fluctuations hormonales, en particulier l'augmentation des niveaux d'hormones telles que la progestérone, sont largement responsables de ces perturbations cognitives. Ces changements hormonaux peuvent influencer la concentration, l'attention, et la capacité à se rappeler certaines informations. De plus, les préoccupations liées à la grossesse, la fatigue et les modifications du mode de vie peuvent également contribuer à ce phénomène. Il est essentiel de reconnaître que cette perte de mémoire est généralement transitoire et réversible après l'accouchement. Pour atténuer ces effets, il est recommandé de maintenir une routine équilibrée, d'accorder une attention particulière au sommeil et de s'engager dans des techniques de gestion du stress.

     

    Quelle alimentation pendant la grossesse ?

    -   Apports en folates : priorisez les aliments riches en vitamine B9, comme les légumes verts à feuilles, les agrumes, les légumineuses et les céréales complètes ;

    -   Sources de fer : intégrez des sources de fer dans votre alimentation, telles que les viandes maigres, les légumes verts, les fruits secs, et les céréales enrichies ;

    -   Variez les protéines : optez pour une variété de sources de protéines, y compris des viandes maigres, du poisson, des œufs, des produits laitiers, et des légumineuses, pour répondre aux besoins de croissance du fœtus ;

    -   Calcium et produits laitiers : assurez-vous d'un apport adéquat en calcium en incluant des produits laitiers, des amandes, des graines de chia, et des légumes à feuilles vertes dans votre alimentation ;

    -   Gestion des sucres : contrôlez la consommation de sucres ajoutés et de glucides raffinés. Privilégiez les glucides complexes provenant de céréales complètes, de fruits et de légumes ;

    -   Acides gras oméga-3 : favorisez les acides gras oméga-3 en incluant des poissons gras, des noix, des graines de lin et de chia dans votre régime alimentaire pour soutenir le développement cérébral du fœtus ;

    -   Hydratation : maintenez une hydratation adéquate en consommant suffisamment d'eau tout au long de la journée pour soutenir la croissance et le bien-être maternel ;

    -   Vitamines et minéraux essentiels : En plus des nutriments clés, assurez-vous de couvrir vos besoins en vitamines D, B12, en zinc, en magnésium, et en autres minéraux essentiels à travers une alimentation équilibrée.

    Le saviez vous ?

    Qu'est-ce que la Biodisponibilité ?

    La biodisponibilité, se réfère à la quantité de nutriments spécifiques qui sont effectivement absorbés et utilisés par l'organisme après leur ingestion. Il s'agit d'un facteur crucial influençant l'efficacité d'un complément alimentaire. La biodisponibilité est étroitement liée à la forme sous laquelle les nutriments sont présentés, ainsi qu'à leur capacité à être assimilés par le corps. Dans le cas de Gyneline GROSSESSE, la biodisponibilité est optimisée par l'utilisation de formes hautement assimilables de vitamine B9, de fer bisglycinate, et de vitamine B3. Ces choix spécifiques garantissent une absorption efficace, permettant aux nutriments essentiels de contribuer pleinement au bien-être maternel et au développement fœtal. Comprendre la biodisponibilité est essentiel pour évaluer la qualité d'un complément alimentaire, assurant ainsi que les nutriments bénéfiques atteignent leur cible biologique avec une efficacité maximale.

    Combien ?

    1 gélule / jour, voie orale.

    Conditions de conservation

    Conserver à l’abri de la chaleur et la lumière dans un endroit sec.

    Précautions d'emploi

    Ne peut remplacer une alimentation variée et équilibrée et un mode de vie sain. Tenir hors de portée des jeunes enfants. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Déconseillé aux personnes souffrant de maladies ayant pour conséquence, une accumulation anormale de fer (hémochromatose, polyglobulie...). Il est recommandé aux femmes enceintes ou allaitantes de prendre l'attache d'un professionnel de santé avant toute complémentation. Réservé à l'adulte.

    INGRÉDIENTS : agent de charge : gomme d'acacia ; enveloppe de la gélule : hydroxypropylméthylcellulose ; bisglycinate ferreux ; farine de banane verte ; nicotinamide (vitamine B3) ; Quatrefolic® : 5 MTHF-glucosamine (vitamine B9).

    Quatrefolic® est une marque déposée de Gnosis S.p.A.

    INGRÉDIENTSPOUR 1 GÉLULEVNR*
    Fer14 mg100%
    Vitamine B33 mg18.75%
    Quatrefolic® vitamine B9400 µg200%

    Le fer

    La carence en fer pendant la grossesse est une cause possible de plusieurs problèmes de santé chez la mère et l'enfant, notamment un risque accru d'anémie, de naissance prématurée, d'insuffisance pondérale à la naissance, d'anomalies du développement ou de dépression post-partum1. Physiologiquement, les femmes enceintes ont une plus grande demande en fer, qui commence peu après la conception et augmente progressivement au cours de la gestation2. Le fer est essentiel pour soutenir l'augmentation de l'érythropoïèse maternelle et pour répondre aux besoins de l'organogenèse fœtale, notamment le développement du système nerveux central et des tissus hématopoïétiques3. Les stratégies cliniques et de santé publique pour les femmes et les enfants ont donc impliqué une supplémentation orale avec des formes de fer minéral pour contrer l'épuisement des réserves de fer pendant la grossesse et l'allaitement.

    Des recherches antérieures ont démontré l'absorption efficace du bisglycinate ferreux chez les patients cœliaques4 et des résultats hématologiques similaires avec des doses de supplément beaucoup plus faibles chez les femmes enceintes5. Dans une étude pilote menée des doses de 15 mg/jour de bisglycinate ferreux se sont avérés comparables au sulfate ferreux en termes de paramètres sanguins maternels, tandis que la déplétion en fer était significativement moins fréquente. Le bisglycinate ferreux s'est également avéré cliniquement efficace pour prévenir l'anémie ferriprive chez les nourrissons6. Cette étude comparative a montré que si 5 mg/kg (équivalent à 30-48 mg/jour) de sulfate ferreux était aussi efficace qu'une dose similaire de bisglycinate ferreux pour améliorer les taux d'hémoglobine, la forme bisglycinate était supérieure en termes de taux de ferritine plasmatique et de biodisponibilité globale. Cela confirme une étude antérieure réalisée par les mêmes chercheurs et montrant que 30 mg de fer sous forme de bisglycinate sont aussi efficaces que 120 mg de sulfate de fer pour prévenir l'acidose ferriprive chez les adolescents7. Une étude clinique plus récente portant sur des enfants d'âge scolaire présentant une carence en fer a montré qu'une supplémentation de 30 mg de sulfate de fer ou de bisglycinate entraînait des améliorations similaires. Toutefois, la forme bisglycinate a permis une correction plus persistante des taux de ferritine après un suivi de six mois8. Un essai clinique a montré que l'administration de 25 mg/jour de bisglycinate ferreux permettait d'obtenir des paramètres sanguins maternels similaires à ceux des femmes qui prenaient du sulfate ferreux (50 mg/jour). 9

     

    Vitamine B9 10

    Les folates sont largement répandus dans les aliments, en particulier ceux d'origine foliaire. Pourtant, cette vitamine abondante est sous-consommée par les personnes dont les habitudes alimentaires ne privilégient pas les aliments végétaux. Des enquêtes menées dans 45 pays ont révélé que la prévalence d'un faible taux de folates chez les femmes en âge de procréer dépassait 40 % dans de nombreux pays. Intimement lié aux vitamines B12 et B6, son statut au niveau de la carence subclinique peut être difficile à évaluer et l'étendue de ses interrelations avec ces vitamines et avec les acides aminés reste incomplètement élucidée. La carence en folates est un problème important dans de nombreuses régions du monde, en particulier là où sévissent la pauvreté et la malnutrition. Les folates jouent donc un rôle important dans l'étiologie de l'homocystéinémie, qui est un facteur de risque de maladie vasculaire occlusive et de malformations congénitales, en particulier d'anomalies du tube neural. En 1998, la Food and Drug Administration américaine a exigé que de l'acide folique soit ajouté à tous les produits céréaliers "enrichis" (pains, pâtes, farines de blé, céréales de petit-déjeuner, riz) afin de réduire la prévalence des anomalies du tube neural.

    Les folates (folyl polyglutamates) sont présents dans une grande variété d'aliments d'origine végétale et animale. Le foie, les champignons et les légumes verts à feuilles sont de riches sources de folates dans l'alimentation humaine.  Les concentrations de folate rapportées dans le lait maternel varient, en partie en raison des difficultés techniques rencontrées pour dissocier la vitamine des protéines du lait avant l'analyse. Des analyses minutieuses ont généralement révélé que les concentrations de folate dans le lait maternelncorrectement nourries se situaient entre 70 et 135 nmol/L et qu'elles étaient relativement constantes tout au long de la lactation, mais qu'elles étaient réduites en cas d'apports faibles en folate chez la mère. Le folate est présent dans le lait humain principalement sous forme de polyglutamates liés aux protéines et de N-5-méthyltétrahydrofolate, avec des quantités mineures d'acide folique et d'autres métabolites (par exemple, le p-aminobenzoylglutamate et son acétamide).

     

    Vitamine B3 10

    La niacine est nécessaire à la biosynthèse des nucléotides pyridiniques NAD(H) et NADP(H), grâce auxquels la vitamine joue un rôle clé dans pratiquement tous les aspects du métabolisme humain. Historiquement, la carence en niacine était répandue chez les personnes dont le maïs était la principale base alimentaire ; avant la disponibilité de compléments alimentaires, la carence était également un problème fréquent pour le bétail nourri avec des aliments à base de maïs.

    Le terme niacine désigne l'acide pyridine 3-carboxylique et ses dérivés qui présentent l'activité biologique de la nicotinamide.

    Toutes les vitamines B, à l'exception du folate, sont impliquées dans au moins une et souvent dans plusieurs étapes du système de production d'énergie au sein de la cellule. Un apport adéquat de chaque vitamine B est nécessaire au bon fonctionnement du système de production d'énergie et une carence en l'une d'entre elles limitera le taux de production d'énergie. Au cours de la glycolyse, des électrons sont retirés par le NAD+ (produisant du NADH) de certains des carbones dérivés de la molécule de glucose. Le NAD est également nécessaire dans les étapes du cycle de l'acide citrique qui produisent de l'isocitrate à partir du succinyl-CoA, puis du malate en oxaloacétate. Enfin, la phosphorylation oxydative mitochondriale commence dans le complexe I de la chaîne de transport d'électrons, où le NADH est oxydé et donne son électron pour initier le transport à travers la chaîne.

     

    Sources : 

    1. Scholl, T. O. (2005). Iron status during pregnancy: setting the stage for mother and infant. The American journal of clinical nutrition, 81(5), 1218S-1222S.

    2. Milman, N. (2006). Iron and pregnancy—a delicate balance. Annals of hematology, 85, 559-565.

    3. Milman, N., Bergholt, T., Byg, K. E., Eriksen, L., & Graudal, N. (1999). Iron status and iron balance during pregnancy. A critical reappraisal of iron supplementation. Acta obstetricia et gynecologica Scandinavica, 78(9), 749-757.

    4. Giancotti, L., Talarico, V., Mazza, G. A., Marrazzo, S., Gangemi, P., Miniero, R., & Bertini, M. (2019). Feralgine™ a new approach for iron deficiency anemia in celiac patients. Nutrients, 11(4), 887.

    5. Milman, N., Jønsson, L., Dyre, P., Pedersen, P. L., & Larsen, L. G. (2014). Ferrous bisglycinate 25 mg iron is as effective as ferrous sulfate 50 mg iron in the prophylaxis of iron deficiency and anemia during pregnancy in a randomized trial. Journal of perinatal medicine, 42(2), 197-206.

    6. Pineda, O., & Ashmead, H. D. (2001). Effectiveness of treatment of iron-deficiency anemia in infants and young children with ferrous bis-glycinate chelate. Nutrition, 17(5), 381-384.

    7. Pineda, O., Wayne Ashmead, H. D., Perez, J. M., & Lemus, C. P. (1994). Effectiveness of iron amino acid chelate on the treatment of iron deficiency anemia in adolescents. Journal of Applied Nutrition, 46(1), 2-13.

    8. Duque, X., Martinez, H., Vilchis-Gil, J., Mendoza, E., Flores-Hernández, S., Morán, S., ... & Mera, R. M. (2014). Effect of supplementation with ferrous sulfate or iron bis-glycinate chelate on ferritin concentration in Mexican schoolchildren: a randomized controlled trial. Nutrition journal, 13(1), 1-10.

    9. Milman, N., Jønsson, L., Dyre, P., Pedersen, P. L., & Larsen, L. G. (2014). Ferrous bisglycinate 25 mg iron is as effective as ferrous sulfate 50 mg iron in the prophylaxis of iron deficiency and anemia during pregnancy in a randomized trial. Journal of perinatal medicine, 42(2), 197-206.

    10. Combs Jr, G. F., & McClung, J. P. (2016). The vitamins: fundamental aspects in nutrition and health. Academic press.

    Quelle est l’utilité d’un complément alimentaire ?

    La santé naturelle est une approche holistique de la santé qui s’appuie sur un ensemble de pratiques et de produits issus de la tradition et de la recherche scientifique. Elle vise à restaurer l’équilibre physiologique de l’organisme, à le maintenir en bonne santé et à prévenir l’apparition de maladies. Le complément alimentaire fait partie des produits de santé naturelle qui constituent de puissants leviers de prévention pour contribuer au bien-être et à la bonne santé des individus. Il agit dans trois axes.

    • Prévenir et maintenir en bonne santé

      En agissant sur la diminution de facteurs de risques de maladies (baisse du cholestérol, renforcement de la densité minérale osseuse…) et en maintenant l’équilibre physiologique, de nombreux actifs présents dans les compléments alimentaires permettent de maintenir les consommateurs en bonne santé.

    • Éliminer ou atténuer les inconforts du quotidien

      En dehors de toute situation pathologique, de nombreux in- conforts peuvent apparaître chez des personnes en bonne santé (difficulté à s’endormir, inconforts articulaires, digestion difficile, stress…). Dans toutes ces situations, le complément alimentaire apporte une réponse mesurée et efficace contre ces désagréments.

    • Combler les déficiences alimentaires

      Sources de nutriments, certains compléments alimentaires pallient les déficiences alimentaires. Sans se substituer à un régime équilibré, ils répondent aux besoins spécifiques de certaines populations (femmes enceintes, personnes âgées, végétariens...)
      (source Synadiet)

    Les avis clients

    IFRAME AVIS VERIFIES