DOLGILINE BiO

23,25 €
TTC
Soulager en BiO
Apaiser les maux de tête
Actifs Bio : Écorce de Saule blanc : contient de la salicine. Poudre Totum de Curcuma + Poivre Noir

Lire la suite

Format :
  • 60 Gélules 23.2522 23,25 €

Paiement sécurisé

Paiement sécurisé

Paiement
Sécurisé

Livraison offerte dès 49€

Livraison offerte dès 49€

Livraison offerte
Dès 49€

Expédition rapide

Expédition rapide

Expédition
Rapide

Service client à votre écoute

Service client à votre écoute

Service client
À votre écoute

Dolgiline Bio : La solution naturelle pour soulager avec la grande camomille, le saule blanc, le curcuma et le poivre noir

Une formule synergique pour un soulagement optimal

Dolgiline Bio est une formule unique qui associe quatre végétaux aux propriétés complémentaires pour offrir un soulagement efficace. En combinant la grande camomille, le saule blanc, le curcuma et la poudre de fruit de poivre noir, cette formule optimise leurs actions respectives et offre une solution naturelle pour soulager divers maux.

Grande Camomille : Soulagement des maux de tête

Elle est réputée pour contribuer à apaiser, notamment les maux de tête. Elle agit en favorisant la détente des vaisseaux sanguins et en réduisant les tensions qui peuvent être à l'origine des céphalées. Dolgiline Bio utilise de la grande camomille de haute qualité pour garantir une concentration optimale en ingrédients actifs.

Grande camomille et bien être féminin

La grande camomille est une solution naturelle pour favoriser le bien-être féminin. Ses propriétés apaisantes en font un allié précieux pour soulager les inconforts liés au cycle menstruel. Les douleurs abdominales peuvent être atténuées grâce à ses effets bénéfiques. Grâce à ses propriétés apaisantes, elle permet de réduire les tensions et les sensations de malaise pouvant survenir pendant le cycle menstruel. Elle offre une approche naturelle et douce pour soulager les douleurs abdominales et contribuer à un bien-être général. En intégrant Dolgiline Bio, qui associe la grande camomille à d'autres ingrédients bénéfiques, les femmes peuvent prendre soin de leur bien-être féminin de manière holistique et trouver un équilibre optimal tout au long de leur cycle.

Saule blanc : Source naturelle de salicine

L'écorce de saule blanc est une source naturelle de salicine, un composé réputé pour son contrôle positif sur l’inflammation. Dolgiline Bio utilise un extrait de saule blanc de qualité supérieure, notre formule se distingue par son ratio équilibré de 4/1.

La salicine présente dans le saule blanc agit en aidant à réduire la production de prostaglandines, des substances responsables de l'inflammation et de la douleur. Cette action contribue au soulagement de certaines douleurs.

Une option naturelle pour calmer et apaiser 

La salicine est un composé naturel présent dans l'écorce de saule blanc (genre Salix) qui possède des propriétés qui peuvent aider à réguler l’inflammation. Il est intéressant de noter que la salicine a une structure chimique très similaire à celle de l'aspirine, et elle exerce des effets similaires sur l'organisme. Après avoir été consommée, la salicine se transforme en un métabolite appelé acide salicylique, qui est responsable de ses actions bénéfiques.

Curcuma : Un rhizome aux multiples bienfaits

C’est un rhizome réputé pour ses nombreuses vertus médicinales. Notre formule contient une poudre totum de curcuma, ce qui signifie qu'elle contient l'ensemble des composants bénéfiques du rhizome. Parmi ces composants figurent la curcumine, les turmérosaccharides, les oléorésines, les sesquiterpènes et les huiles essentielles.

Notre curcumine titrée à 5%, principal composé actif du curcuma, possède des propriétés antioxydantes qui contribuent à la protection contre les dommages oxydatifs. Les autres composants présents dans la poudre totum de curcuma potentialisent l'action de la curcumine, offrant ainsi une efficacité accrue.

le poivre noir : Amélioration de l'assimilation

La poudre de fruit de poivre noir est ajoutée à la formule pour améliorer l'assimilation des composés actifs du curcuma. Le poivre noir contient une substance appelée pipérine, qui favorise l'absorption de la curcumine par l'organisme. Cette synergie entre la curcumine et la pipérine permet d'optimiser les bienfaits du curcuma et d'assurer une meilleure efficacité de Dolgiline Bio.

Une solution naturelle et certifiée biologique

En choisissant Dolgiline Bio, vous optez pour une solution naturelle et respectueuse de l'environnement. Tous les ingrédients utilisés dans la formule sont issus de l'agriculture biologique, garantissant ainsi l'absence de pesticides et d'agents chimiques nocifs. La sélection rigoureuse des plantes et leur transformation dans des conditions optimales préservent l'intégrité des principes actifs pour une efficacité maximale.

 

Combien ?

2 gélules / jour, voie orale. Cycle menstruel : 4 gélules / jour, voie orale.

Conditions de conservation

Conserver à l’abri de la chaleur dans un endroit sec.

Précautions d'emploi

Ne peut remplacer une alimentation variée et équilibrée et un mode de vie sain. Tenir hors de portée des jeunes enfants. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Déconseillé aux Femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants et adolescents, aux personnes allergiques aux dérivés salicylés, sous traitement anticoagulant ou atteintes de calculs biliaires.

INGRÉDIENTS : Extrait d’écorces de saule blanc* (Salix alba L.) ; gélule d’origine végétale : hydroxypropylméthylcellulose ; extrait de parties aériennes de grande camomille* (Chrysantemum parthenium L.) ; anti-agglomérants : carbonate de calcium, carbonate de magnésium ; poudre totum de rhizome de curcuma* (Curcuma longa L.) titré à 5% de curcumine ; anti-agglomérant : talc, poudre de fruit de poivre noir* (Piper nigrum L.). * Issu de l’Agriculture Biologique

INGRÉDIENTS
4 GÉLULESEPS*TITRAGE
Écorces de Saule blanc (extrait de)500 mg2000 mg
Parties aériennes de Grande Camomille (extrait de)240 mg1080 mg
Rhizome de Curcuma (poudre de)80 mg4 mg de curcumine
Fruit de Poivre noir (poudre de)20 mg

* EPS = Equivalent Plante Sèche / 

Chrysanthemum parthenium 1

Communément appelée "grande camomille", c’est une herbe vivace présente dans la région du Caucase et dans le sud de l'Europe, d'où elle a été introduite et naturalisée ailleurs (par exemple en Afrique du Nord, dans le reste de l'Europe et en Amérique du Nord et du Sud).  Elle est également connue sous les noms scientifiques de Chamaemelum parthenium (L.) E.H.L. Krause, Chrysanthemumparthenium (L.) Bernh., et Matricaria parthenium L., Le nom "feverfew" vient du terme anglais "febrifuge", lui-même dérivé du latin "febrifugia", faisant allusion à son utilisation de longue date pour guérir la fièvre. Le terme scientifique "parthenium" provient probablement d'une légende grecque du Ve siècle selon laquelle la plante aurait été utilisée pour guérir une personne blessée lors de la construction du Parthénon à Athènes. Une autre explication pourrait être son origine du grec "parthenios" signifiant "vierge", faisant allusion à son utilisation ancienne dans le traitement des troubles féminins. La grande camomille présente des tiges pubescentes érigées, rayées, mesurant jusqu'à 80 cm de haut, ramifiées dans la partie supérieure.

Au fil du temps, la grande camomille a été utilisée dans le monde entier dans la médecine populaire pour apaiser divers maux tels que la migraine, la fièvre, les troubles menstruels, les maux d'estomac, les piqûres d'insectes. Ses vertus thérapeutiques en tant qu'antipyrétique figurent dans la Materia Medica de Dioscorides. Elle était également connue sous le nom d'aspirine médiévale. 

Depuis, plusieurs études ethnopharmacologiques ont attesté de son importance pharmacologique. Dans les régions où la plante n'était pas indigène, la grande camomille était largement utilisée dans la médecine traditionnelle. Par exemple, au Mexique, les parties aériennes sont cuites, ajoutées à l'eau du bain et utilisées pour traiter les femmes en travail, ou pour préparer un thé utilisé pour soigner les troubles gastro-intestinaux. Elle est également utilisée pour traiter l'anxiété et le stress émotionnel. 

 

Composition de la grande camomille 2

Les principes biologiquement actifs les plus importants sont les lactones sesquiterpéniques, dont le principal est le parthénolide. Le parthénolide se trouve dans les glandes superficielles des feuilles (0,2 %-0,5 %), mais pas dans les tiges, et représente jusqu'à 85 % de la teneur totale en sesquiterpènes.

Les lactones sesquiterpéniques :

Plus de 30 lactones sesquiterpéniques ont été identifiés dans la grande camomille. En général, il existe 5 types différents de lactones sesquiterpéniques, qui peuvent être classés en fonction de la structure des anneaux chimiques. La grande camomille contient des eudesmanolides, des germacranolides et des guaianolides. Le parthénolide est un germacranolide.

On y retrouve également des flavonoïdes tels que :  la quercétine, l’apigénine et la lutéoline.

La tanetine, un flavonoïde lipophile présent dans les feuilles, les fleurs et les graines de la grande camomille, bloque la synthèse des prostaglandines. Les extraits aqueux ne contribuent pas à l'activité anti-inflammatoire de la grande camomille, mais empêchent la libération d'acide arachidonique et inhibent l'agrégation in vitro des plaquettes stimulées par l'adénosine 5″-diphosphate (ADP) ou la thrombine.

 

Grande camomille et maux de têtes

Un essai croisé en double aveugle contrôlé par placebo a été mené pendant une période de 4 mois. Cinquante-sept patients fréquentant une clinique externe spécialisée dans le traitement de la douleur ont été sélectionnés au hasard et divisés en deux groupes. Les deux groupes ont été traités avec de la grande camomille pendant la phase préliminaire (phase 1), qui a duré 2 mois. Au cours des deuxième et troisième phases, qui ont duré deux mois supplémentaires, une étude croisée en double aveugle contrôlée par placebo a été menée.

Les résultats ont montré que la grande camomille entraînait une réduction significative de l'intensité de la douleur par rapport au traitement par placebo. De plus, une réduction profonde a été enregistrée en ce qui concerne la sévérité des symptômes typiques qui sont habituellement liés aux crises de migraine, tels que les vomissements, les nausées, la sensibilité au bruit et la sensibilité à la lumière. Le passage du groupe traité à la grande camomille au traitement placebo a entraîné une augmentation de l'intensité de la douleur ainsi qu'une augmentation de la sévérité des symptômes liés à la migraine. En revanche, le passage du groupe placebo au traitement à la grande camomille a entraîné une réduction de l'intensité de la douleur et de la gravité des symptômes associés. 3

 

Le curcuma 4

C’est est une épice obtenue à partir des rhizomes de la plante Curcuma longa, membre de la famille des Zingaberaceae. Les composants du curcuma sont les curcuminoïdes, qui comprennent principalement la curcumine (méthane diféruloyle), la déméthoxycurcumine et la bisdéméthoxycurcumine.

Le curcuma est composé de 3 à 5 % de curcuminoïdes. La curcumine est la fraction la plus importante, responsable des activités biologiques du curcuma. Elle est soluble dans l'éthanol et l'acétone, mais insoluble dans l'eau. Elle existe en solution sous forme de tautomères céto-énoliques. En raison de ses activités biologiques, la curcumine a fait l'objet d'un grand nombre d'études. Selon ces études, la curcumine présente une activité anti-inflammatoire, antioxydante, antivirale et antimicrobienne.

Les curcuminoïdes possèdent une puissante activité antioxydante, comme l'ont démontré de nombreux tests chimiques in vitro et plusieurs essais in vivo. Les activités et les capacités antioxydantes des curcuminoïdes ont été étudiées à l'aide d'un système de modèle in vitro tel que le phosphomolybdène et la méthode de peroxydation de l'acide linoléique.

 

Le saule blanc 5

Salix alba (SA), communément appelé saule blanc, est une plante qui appartient à la famille des Salicaceae. Historiquement, cette plante a été utilisée à des fins thérapeutiques, notamment pour le traitement de la fièvre, les maux de tête, les crampes menstruelles et les bouffées vasomotrices. Des études lui ont attribué des propriétés analgésiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires qui peuvent être liées à la salicine, le principal composant de Salix alba, un précurseur analogue du médicament le plus répandu, l'acide acétylsalicylique. D'autres substances également retrouvées dans l'extrait de SA peuvent également être liées aux effets analgésiques et anti-inflammatoires de cet extrait, comme les flavonoïdes et les tanins.

 

Le poivre noir 6

Piper nigrum (famille des pipéracées) est une plante médicinale précieuse. C'est l'une des épices les plus couramment utilisées et elle est considérée comme le "roi des épices" parmi d'autres épices. Le poivre noir est cultivé dans de nombreuses régions tropicales comme le Brésil, l'Indonésie et l'Inde. Le poivre noir est utilisé comme agent médicinal, comme conservateur et en parfumerie. Le poivre entier de Piper nigrum ou ses composants actifs sont utilisés dans différents types d'aliments et comme médicaments. Le poivre est utilisé dans le monde entier dans différents types de sauces et de plats, notamment les plats de viande. Il contient un alcaloïde piquant majeur, la pipérine, connue pour ses nombreuses actions intéressantes. Elle est largement utilisée dans différents systèmes de médecine traditionnelle tels que les systèmes ayurvédique et unani. La pipérine présente diverses activités pharmacologiques, notamment antioxydante, analgésique, anti-inflammatoire, antidiarrhéique. On a constaté que la pipérine renforce l'efficacité thérapeutique de nombreux médicaments, vaccins et nutriments en augmentant la biodisponibilité orale par l'inhibition de diverses enzymes métaboliques. La pipérine stimule également les enzymes pancréatiques et intestinales qui facilitent la digestion. De nombreuses activités thérapeutiques de cette épice sont attribuées à la présence de pipérine, en plus d'autres composants chimiques.

Les études phytochimiques de P. nigrum ont révélé qu'il contient une variété de substances phytochimiques. La pipérine a été le premier composé actif isolé à partir de différents membres de la famille des pipéracées. De nombreux chercheurs ont isolé différents types de composés, à savoir des phénols, des flavonoïdes, des alcaloïdes, des amides et des stéroïdes, des lignanes, des néolignanes, des terpènes, des chalcones, etc. et bien d'autres composés. Les différentes activités ont été reportées en raison de la présence de ces substances phytochimiques. La pipérine aurait quatre isomères : la pipérine, l'isopipérine, la chavicine et l'isochavicine. Parmi tous les composés isolés de P. nigrum. La pipérine, le pipène, le pipéramide et la pipéramine

 

Une activité antioxydante

Les plantes sont une source importante d'antioxydants. Certaines études in vitro ont révélé que la pipérine inhibait les radicaux libres et les espèces réactives de l'oxygène, et qu'elle possédait donc des effets protecteurs contre les dommages oxydatifs. Le Piper nigrum ou la pipérine réduisent également la peroxydation des lipides in vivo. Il possède une activité antioxydante qui pourrait être due à la présence de flavonoïdes et de composés phénoliques. Le Piper nigrum prévient le stress oxydatif en inhibant la peroxydation lipidique, la lipoxygénase humaine et en arrêtant les radicaux libres hydroxyle et superoxyde, ce qui diminue la carcinogenèse pulmonaire dans les études animales. Les effets de l'extrait sur la mémoire ont été étudiés au moyen d'approches in vivo (labyrinthe en Y et labyrinthe à bras radial). L'activité antioxydante a été évaluée en mesurant les activités de la glutathion peroxydase, de la catalase et de la superoxyde dismutase, ainsi que la teneur totale en glutathion réduit, en malondialdéhyde et en carbonyle protéique dans l'hippocampe. Les rats traités à l'amyloïde bêta ont montré une diminution du pourcentage de variation spontanée des étoiles dans le labyrinthe en Y et une augmentation de la mémoire de travail et des erreurs de mémoire de référence dans le labyrinthe à bras radial. L'administration de l'extrait méthanolique de Piper nigrum a amélioré de manière significative les performances de la mémoire et a montré un potentiel antioxydant. L'effet antioxydant de trois espèces de poivre à savoir P. nigrum, P. guineense et P. umbellatum, a été évalué pour la protection de l'état antioxydant rénal, cardiaque et hépatique chez des hamsters nourris au régime athérogène. Les animaux ont été nourris avec un régime athérogène additionné de différentes doses d'espèces de poivre à raison de 1 g/kg et 0,25 g/kg pendant 12 semaines. Les espèces de poivre ont significativement inhibé l'augmentation du profil lipidique induite par le régime athérogène et l'altération des activités des enzymes antioxydantes. Cette étude a montré le rôle protecteur des extraits de poivre contre le stress oxydatif induit par le régime athérogène dans les tissus rénaux, cardiaques et hépatiques.

 

Sources :

1- Abascal, K., & Yarnell, E. L. (2020). Tanacetum parthenium (Feverfew). In Textbook of Natural Medicine (pp. 873-875). Churchill Livingstone.

2- Pareek A, Suthar M, Rathore GS, Bansal V. Feverfew (Tanacetum parthenium L.): A systematic review. Pharmacogn Rev. 2011 Jan;5(9):103-10.

3- Palevitch, D., Earon, G., & Carasso, R. (1997). Feverfew (Tanacetum parthenium) as a prophylactic treatment for migraine: a double‐blind placebo‐controlled study. Phytotherapy Research: An International Journal Devoted to Medical and Scientific Research on Plants and Plant Products, 11(7), 508-511.

4- Amalraj, Augustine; Pius, Anitha; Gopi, Sreerag; Gopi, Sreeraj (2016). Biological activities of curcuminoids, other biomolecules from turmeric and their derivatives – A review. Journal of Traditional and Complementary Medicine, (), S2225411016300293

5- Maistro, Edson Luis; Terrazzas, Peterson Menezes; Perazzo, Fábio Ferreira; Gaivão, Isabel O’Neill De Mascarenhas; Sawaya, Alexandra Christinie Helena Frankla; Rosa, Paulo Cesar Pires (2020). Salix alba (white willow) medicinal plant presents genotoxic effects in human cultured leukocytes. Journal of Toxicology and Environmental Health, Part A, (), 1–12.

6- Damanhouri, Z. A., & Ahmad, A. (2014). A review on therapeutic potential of Piper nigrum L. Black Pepper): The King of Spices. Med. Aromat. Plants, 3(3), 161.

Nous sommes certifiés Ecocert

CERTIFICATION BIOLOGIQUE

Quelle est l’utilité d’un complément alimentaire ?

La santé naturelle est une approche holistique de la santé qui s’appuie sur un ensemble de pratiques et de produits issus de la tradition et de la recherche scientifique. Elle vise à restaurer l’équilibre physiologique de l’organisme, à le maintenir en bonne santé et à prévenir l’apparition de maladies. Le complément alimentaire fait partie des produits de santé naturelle qui constituent de puissants leviers de prévention pour contribuer au bien-être et à la bonne santé des individus. Il agit dans trois axes.

  • Prévenir et maintenir en bonne santé

    En agissant sur la diminution de facteurs de risques de maladies (baisse du cholestérol, renforcement de la densité minérale osseuse…) et en maintenant l’équilibre physiologique, de nombreux actifs présents dans les compléments alimentaires permettent de maintenir les consommateurs en bonne santé.

  • Éliminer ou atténuer les inconforts du quotidien

    En dehors de toute situation pathologique, de nombreux in- conforts peuvent apparaître chez des personnes en bonne santé (difficulté à s’endormir, inconforts articulaires, digestion difficile, stress…). Dans toutes ces situations, le complément alimentaire apporte une réponse mesurée et efficace contre ces désagréments.

  • Combler les déficiences alimentaires

    Sources de nutriments, certains compléments alimentaires pallient les déficiences alimentaires. Sans se substituer à un régime équilibré, ils répondent aux besoins spécifiques de certaines populations (femmes enceintes, personnes âgées, végétariens...)
    (source Synadiet)

Les avis clients

IFRAME AVIS VERIFIES